A présent ça suffit !

Par 5 septembre 2017Articles, blog, Communiqués

Message du Général Tauzin

A présent ça suffit !

Jusqu’à quand les peuples Européens vont-ils payer la lâcheté, les intérêts personnels, les ignorances et les aveuglements des dirigeants politiques ?
Attentats meurtriers en Espagne et en Finlande, un autre dans lequel la police a tiré et tué les assaillants. Très bien ! C’est ainsi qu’il faut réagir ! Nous sommes en guerre et devons agir en conséquence. Qui aurait pleuré la mort des nazis ? Nous ne pleurerons pas celle des islamistes.
Et voici qu’aujourd’hui nous apprenons des actes identiques en Australie et des rumeurs circulent quant au Maroc.

« Les terroristes ne feront pas tomber nos valeurs ». C’est avec cette propagande honteuse, et par voie de conséquence complice de nos ennemis, que nous sommes quotidiennement anesthésiés. Et bien si ! Deux fois OUI ! Ils feront tomber nos valeurs car aucune résistance, aucune réaction, aucune contre-attaque crédibles ne se lèvent contre eux. Ne nous leurrons pas, les terroristes ne sont qu’une poignée n’ayant comme seule éducation que leur haine de tout et confortés par le laisser-faire coupable des politiques complices de ce qui peut finir en génocide de l’Europe. En effet les islamistes seront de plus en plus nombreux, de plus en plus sûrs d’eux et à quelques-uns, ils paralyseront à cause d’une lâcheté condamnable tout un continent. Ils peuvent conquérir Paris, passage obligé pour la conquête de Rome, autant dire la chute de la chrétienté, but affiché depuis des années par les nébuleuses islamistes, Al-Qaïda et Al-Baghdadi en tête.

Depuis des années, nous – militaires, civils, journalistes intègres… – vous avertissons des risques. Oui ! L’Europe peut tomber et partir pour des siècles d’asservissement dont les premières victimes seront, et avec une brutalité sans nom, les femmes et les enfants. La France et l’Europe ne pourront avoir un avenir qui si elles s’arment de courage ; lâches, elles disparaitront ! Louis Napoléon Bonaparte l’avait très bien compris : « les Etats ne périssent que par trop d’orgueil ou trop de lâcheté », or nous sommes tous membres d’Etats qui sont les deux à la fois, courant à leur perte. Une fleur, non ! , une bougie au fusil neutralisé, non ! Un cachet de « pas-d-amalgame » en guise de pénicilline, non ! Et quelques lambeaux de soutanes pour pansements, non ! Rien de cela n’y fera.

Les prochaines étapes sont simples : peur exacerbée, expéditions punitives, délit de faciès …
Qu’attendent les politiques pour répondre au désir légitime des peuples à être protégés ? J’ai vu la peur dans les yeux de ceux qui vivaient les guerres civiles, c’est la peur qui pousse aux crimes amenant un père à massacrer ses enfants, une sœur à tuer son frère, un ami à égorger son voisin. La guerre civile chez nous est une éventualité grandissante, une guerre entre communautés l’est plus encore et cela, je ne peux le tolérer, nous ne pouvons l’accepter. Je l’ai vécu au Rwanda, en Somalie, en Yougoslavie et ailleurs ! La guerre civile n’est pas une banalité.
Pire que la guerre étrangère, il n’y a QUE la guerre civile. Une simple étincelle peut, aujourd’hui, déchaîner la barbarie.

Il est une urgence vitale, celle de changer radicalement de cap, il est temps en politique, française comme européenne, d’abandonner le souci unique de l’économie et du fric pour se soucier enfin de la sécurité et de l’avenir des personnes pour revitaliser notre civilisation qui est fondée sur l’héritage hébreu, grec, romain et chrétien. Pour avoir un avenir, la France et l’Europe doivent se mettre au service de l’homme, il en est – peut-être- encore temps !
Ne nous résignons pas, ne nous soumettons pas ! La France peut avoir un avenir, tout dépendra de nous.

Ensemble, nous rebâtirons la France.

 

 

19 août 2017

Restez informé













Après avoir validé votre inscription vous allez être redirigé vers la page de don. N’hésitez pas à nous soutenir car nous en avons besoin pour nous développer