L’écologie – Didier Tauzin

L’écologie – Didier Tauzin
mai 13, 2021 1 Comment Uncategorized Admin site

Le général Didier TAUZIN parle de sa vision de l’écologie.

About The Author
Leave Comment
  1. 1

    salagnac - Jourdan

    Dans un pays comme la Finlande, très froid et faiblement ensoleillé, l’énergie solaire n’est pas une option, on ne peut comparer ce qui n’est pas comparable et ce pays fortement industrialisé avec des températures extrêmes très basses a la consommation d’énergie par tête d’habitant la plus élevé. Cependant les énergies renouvelables représentent 62°/° de l’énergie primaire et 35,4°/° en ce qui concerne l’électricité d’un mix énergétique dont biomasse 52,8°/°, une caractéristique de la Finlande fortement boisé de résineux. Si la Finlande augmente sa part du nucléaire, c’est sous la pression de l’UE (avec pénalité financière)pour qu’elle renonce au charbon russe, à la tourbe. En Finlande la tourbe local représente une sécurité d’approvisionnement et représente la part la plus importante des énergies fossiles bien que du fait des exigences « climat », sa production soit en baisse. L’éolien représente 18°/° de l’électricité et de la chaleur en réseau(très développé) contre environ 1°/° en France pour l’électricité! On ne peut donc comparer un pays à l’autre, ses choix relèvent de ses ressources locales, de choix politiques d’indépendance énergétique, de sa consommation. (source:https://fr.wikipedia.org/wiki/Énergie_en_Finlande#Tourbe) . La Finlande a peu de centrales, plus récentes et deux seraient en construction, elle n’a pas chez elle l’usine de retraitement de la Hague et j’ignore si ses centrales sont comme en France dans des zones densément peuplées. Non, la question qu’il faut vous poser c’est: en cas d’accident nucléaire niv 7 accepte- t- on d’évacuer toute la population et abandonner un territoire grand comme un cercle de diamètre égal à la distance Lyon – Valence? Et que vous inspire cette vidéo sur le centre de retraitement de la Hague où est refroidis le coeur de 4 réacteurs, l’absence de refroidissement pouvant entraîner la perte de 50°/° du territoire normand et 30°/° de la Bretagne?( https://www.facebook.com/konbininews/videos/445196520051510). Non l’écologie ce n’est pas uniquement une histoire de « papillons et de tétards » mais plutôt de se soucier de maintenir un éco-système compatible avec la vie de mammifères que nous sommes(les scorpions, araignées…sont bien moins exigeants!). C’est pour cela que je pense que le Sahara pourrait être une zone intéressante à développer du fait de l’énergie solaire(et d’autres associés possibles comme la géothermie), ce qui serait un des moyens de mettre un terme au chômage(travail 6j/7 pendant 4 à 6 mois et repos compensateur, voir en partie de nuit grace à l’électricité d’origine solaire produite le jour et stockée). De même la création de canaux(évacuation des marchandises) ou de petites mers dans des dépressions seraient à étudier, les « grands travaux » ont de tous temps permit de calmer un climat social cahotique. Un co -développement au sein d’une union « Méditerranée occidentale » entre pays latins et d’Afrique du nord serait peut-être un projet allant dans le sens de Sarkosy et de son « Union méditerranéenne » de jadis et qui pourrait vous aider à obtenir des signatures? Une écologie responsable, c’est aussi une politique favorisant le développement associé au contrôle des naissances et tarir la migration vers l’Europe. L’écologie c’est aussi ne pas oublier la grande dépendance de la fertilisation des cultures, la production fruitière, envers les insectes, abeilles surtout. C’est aussi le respect de la vie animale refuser le productivisme qui réduit l’animal à de la viande produite en usine à viande sans jamais vivre sa vie animale au grand air. L’écologie c’est de se préoccuper d’une ville comme Naple que l’on sait fortement menacé par la caldeira sur laquelle elle est construite, et qui devrait être évacuée en 30mn en cas d’irruption majeur, impossible pour 3 millions d’ha et non pas focaliser sur le COVID! Oui l’écologie, n’a pas de frontière, c’est le plastique qui tue la vie dans l’océan, peut-être pour qu’elle soit enfin prise au sérieux, faudrait-il que la France qui a une place au conseil de sécurité de l’ONU propose de réorganiser cette organisation en grandes régions planétaires correspondant à de grand écosystème(ex Méditerranée, Europe centrale).

Leave a reply